Historique

Le tout début

On raconte des histoires depuis 1982, car l’aventure a démarré dans une école.

Ce fut d'abord une chimère, un rêve un peu fou, un projet entre profs suite à quelques blagues échangées en petit comité.  Finalement d’ébauches de textes en bribes de mélodies la revue nait en... juin 1982 dans la petite salle du collège Saint-Pierre à Uccle pour aborder des thèmes scolaires et la vie de l'Ecole.  La patte de l'écriture était déjà là, l'inimitable sens de la parodie,  André Remy etJoël Riguelle aussi.  Le spectacle ne demandait qu'à grandir.

Le tournant politique

Quelques années plus tard, par le biais des grèves scolaires et de la colère des profs, le thème politique a été une source d’inspiration et grâce à nos chers politiciens, le spectacle « profs, parents et élèves » se retrouvaient sous l’appellation 'Tous de la Revue'.

Sois belge et tais-toi

C'est en 1997-1998 que "Sois Belge et tais-toi" est créé!  La troupe a changé, certains comédiens du début sont partis, d’autres sont arrivés.  Philippe Beyens, répondant à la demande d'André Remy,  va produire ce spectacle par le biais de la compagnie Victor et le faire découvrir au grand public. La première saison s'est déroulée au théâtre de la Toison d'Or, un super petit théâtre bruxellois de 200 places.  La troupe se produira ensuite au Botanique, puis au centre Culturel d'Auderghem pour une série mémorable de succès et de standing ovations!

De plus en plus grand

D'année en année, le spectacle a grandi. La tournée s'est élargie à l'ensemble de la Wallonie puis en Flandres avec quelques dates très remarquées au Capitole à Gent et au Stadschouwburg d'Anvers.  L’équipe de " Sois Belge "  va même réussir à se produire plus de 70 fois sur une saison devant des salles combles et faire rire 50.000 puis 60.000 spectacteurs en devant l’une des plus grosse machine à faire rire du pays !   La notoriété du spectacle a d’ailleurs dépassé nos frontières puisque les média français, suisses,  hollandais, britanniques entre autres s’y sont interessé.

Une vocation caritative

Cette saison encore, comme depuis plus de vingt ans, l'équipe de Sois Belge et tais-toi joue très régulièrement au profit d'oeuvres caritatives. Le spectacle est alors vendu à ces associations et le bénéfice de ces soirées a rapporté depuis près de 20 ans des moyens financiers non négligeables au monde associatif.

Sois belge et tais-toi n’est pas subsidié, au contraire il « subsidie » et c’est pour ça aussi que ce spectacle vous remercie de votre soutien !  C’est pour ça aussi qu’il faut aller les voir