Le nouveau spectacle, 17ème épisode


 
 

Découvrez le mot du metteur en scène ICI

Une coalition suédoise. Des routes ikea, les gouvernements en mode "emploi"…  L'opposition qui chante ABBA la Suédoise!  Un « ice budget challenge »,  un virage politique à droite d’un côté, un virage à gauche de l’autre. Alors ? Pour le gouvernement:  «  BarTaf, c'est l'embarTée »? Avec  #soisbelge – en tout cas- on en rira :  c’est plus poli !

Après le succès du N°16 de  Sois Belge et tais-toi, au parfum d’élections,  notre nouveau spectacle vous emmène dans le tourbillon d’après-élections. 

Une coalition dite « suédoise » ou « kamikaze » ( ou les deux, ou vice versa, ou pas ) s'est négociée après la formation des gouvernements régionaux.  Les libéraux ont été inclus dans la majorité flamande et exclus des majorités francophones. Le CD&V a été galant, enfin presque, et a laissé le 16 à Charles Michel. Et Galant aussi a rejoint le 16, en train… 

Le survol de Bruxelles fait toujours du bruit et on reparle de la route « ikea » pour soulager la capitale. Une route « ikea » pour une coalition « suédoise » ?  Mais comme le monde politique belge est bien fait ! On aurait voulu l’inventer qu’on ne l’aurait pas trouvé ;-)

Un certain Melchior W.  aurait alors déclaré " des Kamikazes pour gérer mes avions, pas question!" 

Jamais on n’a autant parlé de mensonges politiques, de trahison ou de promesses non tenues.  Mais en politique il ne faut jamais dire jamais. On ne sait jamais…

Tous les gouvernements ont mis leurs priorités en mode emploi.  (Un mode d’emploi ikéa ?)

Ils  assemblent des plans, bref  ils meublent.  Mais il faut trouver 17,3 milliards d’euros, alors pour les belges c'est le « ice budget challenge » : une douche froide budgétaire qui mouille tout le monde:  l'âge de la pension recule, la lutte contre le chômage avance, l'index saute.  Imaginez la scène:  un futur pensionné qui ne veut pas travailler jusqu'à 67 ans rencontre un chômeur qui lui voudrait bien rester au chômage jusqu'à 67 ans…  Tordu? Non: tordant! 

Pendant ce temps, un Bourgeois ( gentil homme ? )  règne en Flandres, un Magnette en Wallonie – tiens, un virage à droite d’un côté et un virage à gauche de l’autre ! -  Lutgen résiste et mord.  Et Laurette Onkelinx fait l'inverse, elle mord puis elle résiste.  Tiens Lutgen, cette année il a joué au jeu politique du  « ni oui ni non ».  C'est-à-dire qu’il ne pouvait dire ni oui à la NVA, ni non au PS…Milquet devient maîtresse d’école et finira par corriger les devoirs elle-même… Imaginez tout ce que sois belge et tais-toi est capable de faire avec tout ça ! Quelle matière !!!

Et c’est pas fini :  Wilmots avait tout prévu, tout senti « dans son ventre »  à la coupe du monde… Philippe fête un an de règne dans son costume de Roi, Albert se confie, Mathilde confond les uns et les autres l’un pour l'autre.   Bref, la France de Hollande se demande si la Belgique suédoise sera un Royaume Uni. Ou bien si ce sera … l’embardée ?  D’ailleurs côté NVA on imagine peut-être déjà la version «  BarTaf, c’est l’embarTée »….

Cette année ce sera donc la grande forme pour « Swä Bëlg ët Täkgheül » -  «  sois belge et tais-toi » ! Leur 17ème spectacle, leur 17ème tournée , et surtout un 17ème tourbillon d’imitations, de parodies, de jeux de mots, de sketchs, d’impertinence, d’audace et de rires parce que, franchement, la politique , il vaut mieux en rire : c’est plus poli !

André et Baudouin Remy